Le Lapiglove méritait bien un (long) article rien que pour lui

Je vous ai déjà parlé du Lapiglove dans cet article, mais j’étais un peu frustrée de l’avoir évoqué simplement en passant. Les questions d’une amie m’ont incité à lui dédier un billet complet que voici !

La genèse : comment le Lapiglove a atterri dans ma salle de bain

Comme je l’expliquais dans mon article spécial trousse de toilette allégée, j’ai découvert le Lapiglove, gant démaquillant à l’eau, suite à ma lecture du billet de Rose Cocoon sur le Magic Mitt, un équivalent américain. Je me suis alors dit que ce genre de produit serait parfait pour mes prochaines vacances : pas de flacon d’huile démaquillante qui risque de fuir et de tout rendre poisseux, ou de se vider plus vite que prévu et de me laisser en rade alors que les vacances ne sont pas terminées.
Deux mois après, je partais justement en vacances, ce qui me donnait une excuse parfaite pour investir dans cette merveille. Malheureusement, le Magic Mitt coûte 22€ sur feelunique et le site annonce un délai de livraison de 3 à 10 jours, or je partais seulement une grosse semaine après (fidèle à moi-même, je m’y suis prise au dernier moment…). Du coup, je me suis mise en quête d’alternatives moins onéreuses que je pourrai me procurer rapidement.

benchmark_gants_demaquillantsJ’ai hésité entre le gant démaquillant H2bio, les lingettes Lamazuna et le Lapiglove. Ils sont tous les trois moins chers que le Magic Mitt : le gant H2bio est à 11,55€, les 10 lingettes Lamazuna à 9,90€ et les deux (un grand + un petit) Lapigloves à 16€. Bizarrement, j’ai opté pour l’option la plus chère car les avis sur le gant H2bio et les lingettes Lamazuna que j’ai pu trouver sur internet ne m’ont pas convaincue (depuis, j’ai lu cet article qui me laisse penser que le gant H2bio n’est pas si mal finalement, avis aux intéressés). Et puis deux gants pour 16€ (+1,65€ de frais de livraison seulement), c’était toujours mieux que les 22€ du Magic Mitt. J’ai donc passé commande le mercredi 23 avril, le paquet a été expédié le lendemain et j’ai tout reçu le lundi suivant, 3 jours avant mon départ. Le délai de livraison a été très court, du coup le fait qu’on ne puisse pas suivre le colis ne m’a pas gênée.

Qu’est-ce que c’est et comment ça marche ?

Version courte :
Le Lapiglove est un gant blanc en microfibre qui permet de se démaquiller à l’eau (sans avoir besoin d’utiliser un quelconque produit nettoyant) et d’exfolier la peau en douceur.

Version longue :
Si comme moi, vous vous demandez comment ça marche, ce paragraphe est pour vous. J’ai demandé des explications à ma petite sœur qui s’y connaît beaucoup mieux en textile que moi, et voici ce qu’elle m’a dit.
La microfibre est une fibre textile très fine (d’où son nom…) : avec un diamètre inférieur à 9 micromètres (pour comparer, sachez que le diamètre d’un cheveu varie entre 50 et 100 micromètres), 10 km de fil pèsent moins d’1 gramme. Cette finesse permet au filament microfibre de passer dans toutes les irrégularités de la peau pour décoller les impuretés. À cette force mécanique s’ajoute une force capillaire : une fois décollées, les impuretés sont absorbées à l’intérieur du réseau formé par les micro-filaments entremêlés et s’y retrouvent piégées puisqu’il est très dense.
Dernière précision : la microfibre est fabriquée à partir de fibres synthétiques, en général le polyamide et/ou le polyester. Ces deux fibres sont lipophiles : elles absorbent les graisses liquides, d’où l’intérêt d’utiliser des microfibres pour enlever du maquillage (qui est gras).
J’espère que ce petit cours aura rendu les choses plus claires !

La promesse de la marque

lapigloves-300x300Lapiglove : le démaquillant à l’eau, économique, écologique, antiallergique et efficace !
Grâce à sa composition microfibre, hypoallergénique, dont le tissage est adapté à la peau fine du visage, Lapiglove est un démaquillant naturel qui vous permet d’éliminer toutes traces de maquillage (fond de teint, fard à joue, fard à paupières, eye-liner et mascaras waterproof) en profondeur sans utiliser des laits ou lotions démaquillantes.
Fini les lingettes polluantes, fini les cotons, fini les lotions irritantes, fini les laits démaquillants gras qui laissent une pellicule désagréable sur votre peau, ce gant magique est le nouvel accessoire indispensable des femmes !
Enfin un démaquillant peau sensible ! La composition du gant démaquillant est adaptée aux peaux fragiles car il s’utilise à l’eau claire uniquement et écarte ainsi tout risque d’allergies liées aux produits démaquillants vendus dans le commerce.
Grâce à l’action exfoliante (élimination des peaux mortes) de Lapiglove, votre peau est purifiée en profondeur et retrouve une douceur incomparable.

Mon avis

C’est un bon produit que j’emporterai désormais systématiquement lors de mes départs en week-end ou en vacances. Sa simplicité d’utilisation en fait un allié de taille les soirs de flemme : je le mouille, je le passe sur mon visage en mouvements circulaires, je répète l’opération, je frotte un peu un savon dessus, je le rince et c’est fini. Il m’a l’air durable (après un passage en machine à 60°, il est ressorti comme neuf, je pense donc qu’il pourra me servir très longtemps) et il est très économique : il remplace cotons, huiles démaquillantes, produits biphasés etc… qu’il faut régulièrement remplacer.
Je le trouve évidemment efficace, y compris sur le mascara. Il m’arrive d’habitude d’en retrouver sur ma serviette de toilette quand je me démaquille un peu trop rapidement, mais pas avec le Lapiglove : au toucher je sens que mes cils sont bien propres. Cela dit, comme je ne me maquille pas beaucoup, j’ai voulu le tester sur un maquillage plus costaud, et j’ai été un peu moins convaincue. Pour enlever du fond de teint liquide, du blush crème, de l’eye-liner liquide, deux couches de mascara et du rouge à lèvres mat, j’ai dû procéder à 3 passages, et le coton imbibé de démaquillant que j’ai passé ensuite sur mon visage a révélé que celui-ci présentait encore un peu de fond de teint. Je pense donc que le Lapiglove est parfait pour les maquillages pas trop prononcés, ou si son utilisation est suivie d’un nettoyage en règle.
Malgré tout, le test du coton aura mis en valeur sa très grande douceur : j’ai utilisé un coton asiatique particulièrement doux, mais j’ai immédiatement remarqué qu’il n’était pas aussi doux que le Lapiglove. D’ailleurs, après le démaquillage ma peau ne tiraille pas et ne rougit pas. Je remarque simplement que mes mains mouillées ont beaucoup de mal à glisser sur mon visage lorsque je veux le remouiller avant le nettoyage. La seule fois où ma peau a un peu mal réagi était la fois où j’ai dû repasser plusieurs fois sur mes yeux pour enlever eye-liner et mascara et que j’ai dû le faire moins délicatement que d’habitude car leurs coins externes avaient un peu rougi.

gros_plan_lapiglove-300x199

En conclusion, c’est donc le parfait compagnon de mes sacs de voyage et de mes soirées de flemme ; le reste du temps, je préfère me masser le visage avec une huile à l’odeur agréable pour le démaquiller. Je trouve que c’est une méthode encore plus douce et qui invite davantage à la relaxation.

En résumé

J’aime bien

– sa simplicité d’utilisation
– son format (petit, léger, ne risque pas de couler) parfait pour les voyages
– son efficacité sur maquillage léger
– son concept économique et écologique

J’aime moins

– son manque de « sensorialité »
– devoir insister sur mes yeux

Vous trouverez le Lapiglove exclusivement sur le site de la marque.

Toutes les photos du Lapiglove proviennent du site de la marque.